Skip to content

Le projet de création d’entreprise

Le projet de création d’entreprise

image_printPrint Button

Un projet de création d’entreprise se prépare de manière minutieuse et méthodique. Son montage s’effectue en plusieurs étapes. Souvent, une personne trouve son idée en :

  • S’inspirant d’un concept ;
  • Observant son entourage ;
  • Saisissant une opportunité.

Pour parvenir à la concrétiser, il faut qu’il vérifie la fiabilité de son projet en établissant un business plan et en réalisant une étude de marché. L’accomplissement de ces démarches lui permet d’analyser la concurrence et de connaître les besoins des prospects. Grâce à celles-ci, il saura choisir la forme juridique adéquate de sa future société et le meilleur emplacement géographique.

En quoi consiste le projet de création d’entreprise ?

Le projet de création d’entreprise PDF consiste surtout à se fixer des objectifs et à dresser la liste des missions à accomplir. Une fois que tout est planifié, il sera également nécessaire de réaliser un suivi des activités.

Définir les objectifs du projet

Que ce soit avant ou après la création de l’entreprise, il est essentiel de définir les objectifs du projet pour s’assurer de sa faisabilité et de sa rentabilité. Cette étape est également indispensable pour convaincre les futurs partenaires, et obtenir des financements.

Identifier des tâches

Après avoir fixé les objectifs du projet, il est tout aussi important d’identifier et de répartir les tâches des futurs collaborateurs pour qu’elles s’adaptent parfaitement aux attentes et aux contraintes de l’entrepreneur, par exemple en matière de localisation et d’horaires.

Planification et suivi du projet

La planification et le suivi du projet de création d’une entreprise PDF comptent également parmi les principales étapes qu’il faut respecter afin de le mener à bien. Celles-ci donnent la possibilité de savoir où il en est et de mieux s’organiser.

Pourquoi réaliser un projet de création d’entreprise ?

La réalisation d’un projet de création d’entreprise permet de :

  • Choisir le type d’entreprise le plus adéquat ;
  • Effectuer des prévisions financières ;
  • Monter un plan de financement ;
  • Rencontrer les futurs partenaires ;
  • Se renseigner sur les formalités à réaliser.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Parmi les principaux critères à prendre en compte figurent les contraintes et risques encourus. Il faut aussi particulièrement se pencher sur les moyens techniques et financiers. De même, la recherche de clientèle est un point important à ne pas négliger.

Évaluer les risques et les contraintes

En faisant le point sur les risques et les contraintes auxquelles on risque de faire face, il devient possible de les anticiper ou tout simplement de les écarter. En procédant ainsi, le futur entrepreneur met toutes les chances de son côté afin de réussir son projet.

Les moyens financiers

Le futur dirigeant d’entreprise doit bien connaître les moyens financiers dont il dispose et anticiper les coûts. Il faut également qu’il s’informe sur les aides financières qui pourraient lui être accordées dans le cadre de son projet.

Sans cela, il risque de ne pas avoir les fonds suffisants pour :

  • Acheter des matières premières ou du matériel ;
  • Louer des locaux.

En étant bien informé sur les moyens financiers, il aura une idée précise sur les dépenses à engager et la manière dont il les financera, sans surestimer les financements ni minimiser les coûts.

Les moyens techniques

Outre les moyens financiers, il faut penser à réaliser une étude de faisabilité technique. Comme son nom le suggère, il consiste à chercher à savoir si le projet est réalisable techniquement et s’il est possible de trouver une solution à chaque contrainte qui peut se présenter.

La clientèle

Une stratégie marketing bien pensée en amont est également indispensable pour réussir son projet de création d’entreprise. Pour bien l’élaborer, il est nécessaire de s’informer non seulement sur la concurrence, mais également sur la clientèle, pour savoir si suffisamment de clients pourraient être intéressés par l’idée et les offres envisagées.

Il faut aussi établir un plan de communication efficace pour attirer les clients dès que l’activité démarre. En étudiant la faisabilité commerciale, on sait s’il est intéressant ou non de se positionner sur le marché. Il ne sera pas non plus trop tôt pour penser à la meilleure manière de fidéliser la clientèle à ce stade.

Le projet ne sera prêt à être lancé qu’une fois les variables suivantes sont ajustées :

  • Les produits ou services ;
  • Le prix ;
  • La distribution ;
  • La communication.

Comment élaborer son montage financier ?

Non seulement il faut qu’il permette de financer le projet de création d’entreprise, mais aussi qu’il soit rentable pour l’entrepreneur pour que ce dernier ait la possibilité de subvenir de manière convenable à ses besoins personnels.

Pour l’entreprise, le montage financier est mis en exergue dans le plan de financement figurant dans le business, plus précisément dans la partie financière. Il doit donner la possibilité de couvrir l’ensemble des besoins grâce aux ressources financières apportées au projet telles que les :

Afin d’anticiper les problèmes de trésorerie, mieux vaut également disposer d’une certaine marge de manœuvre. Le démarrage de l’activité sera ainsi plus facile, dans le cas où un imprévu se présenterait.

Il convient de noter que le montage financier doit toujours être validé par l’entrepreneur pour savoir si le projet permet généralement de faire face à ses besoins personnels. Cependant, il peut avoir moins d’importance en fonction du secteur choisi ou de l’idée trouvée. C’est le cas pour le consultant dont l’activité n’a pas besoin de fonds importants pour être mise en place.

Quel est l’aboutissement du projet ?

Une fois bien ficelé, le projet aboutit à l’immatriculation de l’entreprise, qui est une obligation légale nécessitant la réalisation de démarches spécifiques, en fonction du statut juridique choisi. Elle permet d’exercer une activité en toute légalité.

FAQ

Comment faire pour créer son propre projet ?

Le porteur de projet doit connaître ses propres atouts et faiblesses. Avant de trouver des associés, il doit bien évaluer sa situation financière. Il doit également parler de son idée à son entourage et qu’il se fasse accompagner par des professionnels dans le domaine. Il peut aussi participer à des concours de jeunes créateurs et assister à des événements professionnels.

Comment doit-on définir les objectifs d’un projet ?

Les objectifs d’un projet doivent être précis, clairement définis. Il faut qu’ils soient cohérents avec la vision de la future équipe et de l’organisation, et spécifiques à chaque cas. Il est également préférable qu’ils ne soient pas trop ambitieux, mais atteignables et réalisables.

Quelles sont les qualités que doit posséder un gestionnaire de projet ?

Parmi les principales qualités d’un bon gestionnaire de projet, on distingue :

  • Le sens du leadership et de la communication ;
  • La capacité à monter une équipe cohérente.

Il est aussi essentiel qu’il sache :

  • Inspirer une vision commune ;
  • Faire confiance ;
  • Prendre des décisions pertinentes ;
  • Déléguer des tâches.

Créez votre entrepriseCréez votre entreprise

Co-fondateur LegalPlace, Mehdi est diplômé du magistère DJCE et avocat. Il a exercé plus de 12 ans au sein de cabinets anglo-saxons et français en droit des sociétés, fusions-acquisition et capital investissement.

Dernière mise à jour le 16/07/2021

Social Share

Co-fondateur LegalPlace, Mehdi est diplômé du magistère DJCE et avocat. Il a exercé plus de 12 ans au sein de cabinets anglo-saxons et français en droit des sociétés, fusions-acquisition et capital investissement.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments